Nocturne pour piano et orchestre

 

Prendre Musescore 3.1 version béta.

Essayer la nouvelle possibilité de crescendo sur une seule note. Et la possibilité de collage en divisant ou multipliant la durée par deux.

Enrober un peu.

Rajouter des segments.

Partir sur une idée idiote.

Conclure.

 

En vérité, cette pièce n’aurait jamais dû exister, puisque je ne devais au mieux obtenir que deux minutes de bidouillages techniques.

Et en vérité, je ne suis pas mécontent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s