Convergences

Le bout de rocher qui se détache et moi qui glisse, n’essaie surtout pas de me rattraper mais qu’importe, une arrête de basalte déchire la jambe de ma combinaison sans presque faire de bruit – et je pense aussitôt à ces sept syllabes définitives : Respect des procédures. Mes premiers mots lâchés. Aucune hésitation, ils s’imposent lorsque … Lire la suite de Convergences

Chère Florence

« Les gens pourront toujours dire que je ne sais pas chanter, mais personne ne pourra jamais dire que je n’ai pas chanté. » Florence Foster-Jenkins (*) L’inénarrable soprano (sic) américaine, que nul ne peut oublier une fois qu’il l’a entendue, n’avait certainement pas tort en prononçant cette redoutable assertion : quelle qu’ait été l’étendue de son talent … Lire la suite de Chère Florence

De la nouvelle, bon sang!

Avec la sortie du premier numéro de la revue numérique gratuite  L'Indépanda (disponible en pdf sur le site, en epub via Bookelis, et en mobi sur Amazon), je me dois de clamer le bonheur de voir mis à l'honneur un format littéraire trop souvent déprécié. Je vous invite à vous ruer sur ce premier numéro, … Lire la suite de De la nouvelle, bon sang!

Le Dialogue: une approche esthético-pragmatique

Tout scribouilleux qui se respecte est contraint, par le force des choses, à glisser dans ses narrations, sous peine d'être trop descriptif à en faire périr d'ennui son lecteur, des interventions de ses personnages, ceci afin non seulement d'aérer son propos, mais de les rendre un peu plus vivants. On nomme ces étranges morceaux de … Lire la suite de Le Dialogue: une approche esthético-pragmatique

Comment ne pas écrire de la science-fiction?

Vint le jour où je fus confronté à la traduction d’un article de Terry Bisson que je sais toujours pas qui c’est mais quelle importance, laquelle avait été publiée par-là, et ayant comme d’autres été quelque peu irrité par cette lecture (le mot est fort : l’article initial n’est rien moins que convenu, et m’a plus … Lire la suite de Comment ne pas écrire de la science-fiction?

uelue chose ui

J’ai un problème. Soit : un petit problème. Avec le Q. Majuscule, minuscule, gras ou maigre, ça ne change rien. Le Q se laisse désirer. La touche par moments ne répond plus. Ce n’est pas méchant, et je ne devrais pas m’en inquiéter puisqu’une petite intervention permettra sans doute de remédier à l’agacement (léger) qu’elle me … Lire la suite de uelue chose ui

Comme un roman-photo

Bien.‎ Tu n’as jamais écrit une seule ligne, mais voilà. Tu exprimes soudain le désir sincère, vigoureux, et lubrique (ne le nie pas) de satisfaire le lecteur ci-contre (et j'imagine de prendre la place du... euh...). C’est pas mes oignons, mais des lecteurs comme ça je te les laisse. Pas du tout mon genre. Non, … Lire la suite de Comme un roman-photo