Astrométrie et phénoménologie husserlienne : quels rapports ?

J’aurais bien envie de répondre : rien. D’emblée, comme ça. Et pourquoi pas ? D’abord mes souvenirs périphilosophiques d’une époque universitaire qui me voyait peu enclin aux extases heideggeriennes m’interdisent sans conteste toute velléité d’élaborer quelque réponse savamment discursive et raisonnée. Alors, eh ! ne croyez pas que je vais me fendre d’un essai qui volerait plus faut … Lire la suite Astrométrie et phénoménologie husserlienne : quels rapports ?

Publicités

A la rame (s’il le faut)

Après le coup de la panne, grand classique parmi les classiques, un autre sujet du même acabit. Que je vais là aussi légèrement maltraiter. Forcément. Et qu'il conviendrait peut-être de doter d'un sous-titre dans ce genre-ci : De l’Acharnement (envers et contre tout) Mettons donc qu’après avoir lamentablement séché sur le paragraphe du match de … Lire la suite A la rame (s’il le faut)

Le coup de la panne

Poursuivant mes considérations théoriques, je m’en vais aborder un sujet d’importance pour tout écrivain en herbe : Que faire quand ça ne vient pas en plein milieu d’un premier jet ?  Je ne veux pas, naturellement, doctement professer une méthode infaillible. En écriture, chacun ses manies, ses méthodes qui, même si elles se recoupent forcément, ne … Lire la suite Le coup de la panne

Ode à la luxure

L’inspiration, ça vient comment, pourquoi, et puis où ? Voilà le préoccupant sujet du jour. Ô vertige. Je sais qu’à la lecture du chapitre précédent il vous taraudait déjà, et que vous trouviez inquiétant que je sois à ce point béni par les muses (même celles qui ne me sont d’aucune utilité). Il est de mon … Lire la suite Ode à la luxure

Le pays des kangourous

Poursuivons nos explorations théoricopragmatiques de ce curieux phénomène qui porte des êtres soi-disant intelligents à extraire de leur amas de neurones assez de matériaux pour constituer des accumulations de paragraphes qui mis bout à bout forment ce qu'on appellera pompeusement une œuvre littéraire. Ce désordre mental, fort courant, frappe tôt et s'avère généralement incurable. Mais … Lire la suite Le pays des kangourous

La question qui tue à mort

Maintenant que nous avons établi les fondements de la carrière d’écrivain, abordons plus sérieusement un problème crucial, qui se cristallise en une question à émettre plaintivement lors des nuits hivernales de pleine lune. Pourquoi diable en vient-on à avoir cette idée absurde d’écrire un roman? Absurde, cette idée l’est d’abord parce que tout bien considéré, … Lire la suite La question qui tue à mort

Faire l’écrivain!

QUE FAUT-IL POUR FAIRE ÉCRIVAIN ? Redoutable question à laquelle il faut bien répondre, tant nous sommes nombreux à  fréquenter la chose plumitivante, et surtout sommes  en proportion non négligeable prédisposés à caresser langoureusement du papier qui se verra reconverti en « mon roman ». Inutile de préciser que les lignes à venir sont de pures idioties. Quoique. … Lire la suite Faire l’écrivain!