Ah, Dimitri !

Si je suis tombé dans Chostakovitch, c’est à cause de sa sixième symphonie. Aurais-je commencé par ouïr la troisième, je n’en aurais pas fait grand cas. Il faut dire que celle-ci, dans le genre creux… même si c’est du très joli creux (quand même)… Donc, coup de bol. Mais il est certain qu’à l’époque, de … Lire la suite Ah, Dimitri !

Publicités