Convergences

Le bout de rocher qui se détache et moi qui glisse, n’essaie surtout pas de me rattraper mais qu’importe, une arrête de basalte déchire la jambe de ma combinaison sans presque faire de bruit – et je pense aussitôt à ces sept syllabes définitives : Respect des procédures. Mes premiers mots lâchés. Aucune hésitation, ils s’imposent lorsque … Lire la suite de Convergences

Ad Infinitum

- I - Je connais Jonas depuis presque vingt ans. Connaissais ? Restons au présent, si tu veux bien. Je préfère. Plus tard, peut-être que l’imparfait se justifiera. Je ne l’espère pas. Pour le moment, il vaut mieux considérer que si tous les temps se valent, d’une certaine manière, il en est un seul que nous … Lire la suite de Ad Infinitum

De Profundis

De : François Clouzot de Latour, Premier Attaché aux Archives du Haut Commissariat National. À : Général Arnaud Chodebelle – État-major des Armées – Division des Capitulations, Négociations et Pourparlers. Objet : Transmission exceptionnelle du document référencé MAN-21100515-VK-AR1376/TSA. Fontainebleau, 27 octobre 2110. Mon Général, Le document dont copie vous est communiquée à titre dérogatoire sur suggestion du Haut … Lire la suite de De Profundis

Blok 61

La voix de Clara est une caresse qui m’effleure à peine. « Comment tu te sens ? » Vaseux. Mal au ventre. Froid. Et incapable de répondre. « Avale ça. » Je sais ce qui m’attend. Le goût épouvantable vous arrache un cri étouffé, et c’est parti pour quelques minutes de calvaire. Après, au moins on se sent en pleine … Lire la suite de Blok 61

Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (4/4)

IV – Epilogo: Andantino Rossi J’éviterai de récapituler les épisodes précédents. Non qu’il me déplaise d’être redondant (je sais me le permettre d’une façon un peu suspecte [11]), mais parce que je voudrais, avant d’en venir tout à fait au terme de mon périple, faire un petit détour, et ne pas perdre trop de temps au … Lire la suite de Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (4/4)

Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (3/4)

III – Adagio con stylo J’en étais resté au mépris total dont le monde de la Littérature (littératurante) fait preuve envers les mondes des écritures de l’Imaginaire, et par conséquent de la Science-Fiction. À moins que l’auteur ne s’appelle Borges, Buzzatti, ou qu’il soit assez malin pour ne pas étiqueter son roman à l’aide de … Lire la suite de Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (3/4)

Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (2/4)

II – Allegretto alla carbonara Reprenons, si vous le voulez bien, la promenade de sottise en sottise entamée hier. Une petite chose me chiffonne à l’heure où je rédige ce billet. Alors que jadis je tripotais un peu à tort et à travers le fantastique, la littérature dite blanche sinon livide et exsangue, voire paraît-il … Lire la suite de Les Ovoïdes rêvent-ils de Croûtons électriques ? (2/4)