Dimitri Chostakovitch – Symphonie N°6 en si mineur, opus 54 (1939)

Après une cinquième bien cadrée, voilà une symphonie même pas dans les normes. Tout de même: trois mouvements déséquilibrés (additionnés, les deux derniers ont la durée du premier), et surtout, pas de glorieux final bien dans le ton. Alors qu’avait été annoncée une apologie musicale de ce bien-aimé Lénine. Je vous jure, vraiment… Donc, ni … Lire la suite Dimitri Chostakovitch – Symphonie N°6 en si mineur, opus 54 (1939)

Dimitri Chostakovitch – Symphonie N°5 en ré mineur, opus 47 (1937)

Aborder la cinquième symphonie de Chostakovitch ne se fait pas sans précautions. Marquant un revirement formel spectaculaire avec un retour au classicisme, renonçant aux expérimentations précédentes de sa folle et inconsciente jeunesse, elle se laisse aborder plus facilement. Le terrain est connu, et bien connu : c’est une œuvre de structure conventionnelle qui prolonge une tradition … Lire la suite Dimitri Chostakovitch – Symphonie N°5 en ré mineur, opus 47 (1937)

L’Alcibiade

Elle le croisa alors qu'elle pénétrait dans le cloître et nota aussitôt trois choses : sa peau mate, ses lèvres entrouvertes, et ses yeux d'un bleu à la clarté incendiaire. L'expression n'était pas très adéquate, jugerait-elle plus tard, mais faute de mieux elle s'en contenterait. Il serait le garçon aux yeux incendiaires, point final. Ils se … Lire la suite L’Alcibiade

Nocturne pour piano et orchestre

https://www.youtube.com/watch?v=P1MKrXOpvzE   Prendre Musescore 3.1 version béta. Essayer la nouvelle possibilité de crescendo sur une seule note. Et la possibilité de collage en divisant ou multipliant la durée par deux. Enrober un peu. Rajouter des segments. Partir sur une idée idiote. Conclure.   En vérité, cette pièce n'aurait jamais dû exister, puisque je ne devais … Lire la suite Nocturne pour piano et orchestre

Littérature périsphérique et méta-mimétique: un exemple édifiant

Parce que ça me démangeait fortement depuis longtemps, un petit compte-rendu d'une des pires lectures de l'année 2018. Audrey Pleynet, Noosphère Et s’il suffisait de formuler une question dans son esprit pour en connaître immédiatement la réponse ? Acquise par l’humanité du jour au lendemain cette nouvelle faculté, qu’on appelle rapidement Noosphère, bouleverse les sociétés … Lire la suite Littérature périsphérique et méta-mimétique: un exemple édifiant

With Thunders and Kisses (septembre 2018)

https://youtu.be/VR48Do7HZeA Entre Insomnie d'une nuit d'été et cette pièce, je m'acharnai sur un Point d'impact qui finit par être abandonné dans un recoin sombre et humide. Il n'y avait rien à en tirer ou presque, sauf de certains passages (on en reparlera une autre fois). L'introduction était véloce, répétitive et agressive, je gardai le même … Lire la suite With Thunders and Kisses (septembre 2018)

Insomnie d’une Nuit d’Été

https://www.youtube.com/watch?v=TosHsSEThvU Tic, tac. Le procédé simplissime (voir d'un commun absolu) ne m'avait pas fait peur, et je m'étais permis (comme je l'avais déjà fait)  de terminer par un rappel appuyé du début. Sur MuseScore, j'ai eu ce commentaire: "I feel like I am watching an old spy movie XD". Exact, il m'arrive aussi de penser … Lire la suite Insomnie d’une Nuit d’Été